Chat WhatsApp 🇺🇸

"Est-ce que Netflix passe complètement à côté de la vision de notre communauté ?

Team Alloj - Article "Est-ce que Netflix passe complètement à côté de la vision de notre communauté ? mis à jour le 10/12/2023

Depuis quelques années, la plateforme Netflix a sans aucun doute élargi notre horizon télévisuel en explorant divers aspects de la vie contemporaine, y compris celle des communautés.

Pourtant, on peut se demander si le géant du streaming ne passe pas complètement à côté de la plaque de sa vision de la communauté juive.

Parmi les séries telles que "Shtisel", "Fauda", "Diamant Brut", "My Unorthodox Life", "La Belle du Seigneur", et bien d'autres, Netflix a certainement montré un échantillon de la diversité de notre communauté. Cependant, une question persiste : est-ce que ces séries parviennent réellement à représenter toute la richesse et la complexité des Juifs du monde entier ?

Entre une femme qui fuit son milieu ultrareligieux hassidique à Berlin, un espion engagé dans la lutte contre le terrorisme, des résidents de Bruxelles multilingues, et même une Julie Hart qui choque en parlant de réunir sa famille pour le dîner de Chabbat tout en commandant du bacon. Toutes ces histoires sont captivantes à leur manière, mais elles semblent ne montrer qu'une facette particulière de la communauté juive.

Pourquoi ne pas envisager une série qui explore la vie juive sans forcément passer par le blanchiment d'argent ou la consommation de produits non cacher ?

Pourquoi ne pas proposer une série à la "Émilie à Paris", mais qui serait plutôt "Hanna/Léa/Rivka à Paris" ? On pourrait suivre les aventures de trois amies juives, chacune ayant sa propre histoire. Une partie d'un épisode serait consacrée à la recherche de la tenue idéale pour les fêtes de Souccot, où l'enjeu serait d'attirer l'attention du charmant Dov, en deuxième année de médecine, qui fréquente la même synagogue que les filles.

On imagine très bien la scène où "Hanna/Léa/Rivka" se précipite sous la Soukka car elles ont repéré Dov, qui lui sera concentré sur son bouquet de Loulav et son étrog, mais qui en réalité sera intéressé par la grande sœur de l'une des amies.

Cette série aurait le potentiel de faire découvrir au public non-juif les traditions et les défis auxquels doivent faire face les membres de notre communauté. Comme par exemple, ces moments où l'on doit expliquer au patron non-juif que l'on doit quitter le travail plus tôt les vendredis soirs pendant une grande partie de l'année, ou pourquoi on ne peut pas se joindre aux collègues à la cantine, non pas par pur snobisme social, mais parce que nous avons des exigences alimentaires spécifiques liées à la cacherout.

Une série telle que "Hanna/Léa/Rivka à Paris" pourrait être une manière divertissante et instructive de montrer la vie des Juifs du monde entier, tout en apportant une touche d'humour et de réalisme à l'écran.

Alors, qu'en pensez-vous ? Seriez-vous partants pour cette nouvelle perspective ?"

Accueil du Blog actualité cinema