Chat WhatsApp 🇺🇸

Golda Meir, "le seul homme", du cabinet de David Ben Gourion.

Team Alloj - Article Golda Meir, "le seul homme", du cabinet de David Ben Gourion. mis à jour le 20/06/2024

En pensant à Golda Meir, je pense automatiquement à cette phrase que mon père me disait toujours lorsque je me plaignais de ma taille microscopique face à ce vaste monde emplie de personnes qui me paraissent bien trop grandes pour moi.  « Ma fille, Golda Meir mesurait pas moins d’un mètre cinquante et a su diriger toute une armée de soldats pendant la guerre des 6 jours. Crois-moi si je te dis que personne n’osait s’opposer à elle ou à discuter ses ordres. Elle était un leader né. La taille ne compte vraiment pas quand on est une grande dame ! »

Ce génie militaire est encore actuellement une inspiration vivante pour toutes les femmes mais aussi pour beaucoup d’hommes. 
Golda Meir est née à Kiev en Ukraine. Sa famille connaît l'époque des pogroms, la faim et le froid avant que son père ne choisisse d'émigrer vers les États-Unis en 1903 et de les installer dans le Wisconsin à partir de 1906. Son père lui interdit de faire des études, sous prétexte que "les femmes intelligentes ne sont pas aimées." A l'âge de 14 ans, elle quitte la maison de ses parents qui souhaitent la marier à un homme plus âgé. Elle rejoint sa soeur à Denver et y rencontre Morris Myerson qu'elle épousera plus tard en 1917. 


Sa vie militante commence à 18 ans lors de réunions politiques, au cours desquelles elle prend la parole pour défendre un sionisme socialiste. En 1921, Golda Meir, son mari et sa soeur migrent vers Israël qui est à cette époque était sous mandat britannique.
À leur arrivée, ils rejoignent un kibboutz. Golda devient représentante auprès du syndicat de la Histadrout (embryon du futur parti travailliste) jusqu'en 1924, date à laquelle elle et son mari choisissent de quitter le kibboutz pour déménager à Tel Aviv, puis à Jérusalem. Ils y ont deux enfants : Menahem et Sarah.

 Elle était connue comme la "Dame de Fer" de la politique israélienne avant que ce qualificatif ne soit employée plus tard pour Margaret Thatcher.

La-bas, elle devient la représentante des femmes de la Histadrout. Son époux reste seul à Jérusalem jusqu'à sa mort en 1951. 
En 1946, le pouvoir britannique arrête de nombreux leaders politiques sionistes, mais Golda Meir y échappe et prend alors en charge l'organisation. 
Le 14 mai 1948, Golda Meir est parmi les 24 personnalités, et parmi les deux femmes, qui signent la Déclaration d'Indépendance de l'État d'Israël.
De 1949 à 1956, elle est Ministre du Travail. David Ben Gourion, qui la qualifie d’être "le seul homme de son cabinet". 
Il lui fait changer son nom de famille pour un nom hébreu, Meir, qui désigne un "éclat brillant".

Elle a été la première femme à accéder au poste de premier ministre en Israël (la seule à ce jour) et la troisième femme dans le monde à ce niveau de responsabilité.  

En 1965, elle quitte le gouvernement mias elle est rapidement rappelée aux affaires pour prendre la fonction de Secrétaire Générale du parti travailliste pendant huit mois, avant de se retirer à nouveau le 1er août 1968. À la mort soudaine de Levi Eshkol le 26 février 1969, le parti la choisit pour devenir Premier Ministre. Pendant le mandat de Golda Meir est d’une confiance totale, notamment liée à la victoire écrasante et les conquêtes de la Guerre des six jours de 1967. Golda Meir n'a jamais jugé nécessaire de rechercher des compromis avec les Palestiniens. 


"La Paix viendra quand les Arabes aimeront leurs enfants plus qu'ils ne nous haïssent".

Golda Meir meurt d'un cancer à Jérusalem à l'âge de 80 ans et est enterrée au Mont Herzl à Jérusalem.

Elle fut pour le peuple israélien, la «Grand-mère d'Israël» et une femme militante dont la ténacité faisait l'admiration d'un grand nombre.

Accueil du Blog israel actualité